Alternatives à la globalisation économique

CHF 45.50

Cavanagh & Mander

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Partout dans le monde, les multinationales prennent de l’expansion et tentent d’imposer leur loi: le profit avant tout. Les conséquences désastreuses de leur domination se font de plus en plus claires: appauvrissemnt des populations, destruction des cultures locales, bouleversement des écosystèmes, etc. Parallèlement, des millions de personnes s’opposent à ce type de mondialisation. En particulier depuis Seattle, elles ont appris à mettre en commun leurs idées et leurs énergies, non plus seulement pour contester l’ordre établi, mais également pour affiner leur critique et surtout pour définir les principes et les grand axes d’un développement économique au service des personnes et des communautés, soucieux de préserver la Terre et ses ressources.

Ce livre, rédigé par l’avant-garde du mouvement altermondialiste, présente un ensemble d’actions immédiates pour contrer le mouvement de mondialisation néolibérale qu’on nous présente erronément comme irréversible. Tous les domaines y sont abordés : l’eau, les médias, l’énergie, l’agriculture et l’alimentation, les transports… On y montre ainsi comment la privatisation est un procédé pervers alors qu’il est possible de prendre des décisions dans le sens du bien commun; comment aussi les lieux de travail pourraient être différemment organisés pour tenir compte des besoins des petits producteurs.

« À l’encontre de ceux qui croient que la forteresse néolibérale est imprenable et qu’il faut plutôt viser à humaniser le capitalisme, les auteurs de ce livre répondent qu’une autre économie est non seulement possible et faisable, mais nécessaire. Cet ouvrage offre une vision cohérente et réaliste d’une économie alternative, fondée sur d’autres valeurs, à l’opposé de celles que défend le capitalisme.» <br /><br />(Extrait de la Préface de Jacques B. Gélinas)<br /><br />Le livre appelé à devenir la bible des altermondialistes!<br /><br />L’International Forum on Globalization regroupe des militants, des chercheurs, des économistes et des écrivains. Il a été créé en 1994 pour stimuler le débat, l’activité commune et l’éducation du public face à la globalisation économique.

 

TABLE DES MATIÈRES

PRÉFACE par Jacques B. Gélinas

INTRODUCTION Un moment charnière – Cancun : l’éruption de la démocratie – Miami : changement de régime en Amérique latine – Irak : l’échec de l’empire – Un tournant de l’histoire – Un réveil prometteur

PREMIÈRE PARTIE Un système en crise

CHAPITRE PREMIER Des visions du monde conflictuelles – Des mondes différents – La démocratie économique – Le vent du changement

CHAPITRE II Le règne des grandes sociétés – Les ingrédients clés de la globalisation économique – L’hypercroissance – Privatisation et marchandisation – L’homogénéisation économique et culturelle – Le commerce et l’investissement orientés vers l’exportation – À qui profite la globalisation économique ? – Le rôle des médias

CHAPITRE III Une Trinité pas très sainte : La Banque mondiale, le Fonds monétaire international et l’Organisation mondiale du commerce – La Banque mondiale – Le Fonds monétaire international – L’Organisation mondiale du commerce – Propositions

DEUXIÈME PARTIE Des alternatives à l’œuvre

CHAPITRE IV Dix principes pour la création d’une société viable – Les principes de base – 01. La nouvelle démocratie – 02. La subsidiarité – 03. La viabilité écologique – 04. L’héritage commun – 05. La diversité – 06. Les droits de la personne – 07. Le travail, les emplois et les moyens de subsistance – 08. La sécurité alimentaire et la salubrité des aliments – 09. L’équité – 10. Le principe de précaution – Comment appliquer les dix principes dans le contexte de la globalisation

CHAPITRE V Réclamons nos biens communs – Que devrait-on soustraire à la globalisation ? – Que sont les biens communs ? – Les menaces qui pèsent sur les biens communs – La tradition des biens communs – Le pillage des biens communs modernes – Trois propositions pour réhabiliter les biens communs

CHAPITRE VI Le principe de subsidiarité : Du global au local – Le sens du principe de subsidiarité – Comment revenir au niveau local – La question des investissements et du financement – Réponse aux critiques du principe de subsidiarité

CHAPITRE VII Systèmes opérationnels alternatifs (première partie) – Les systèmes d’énergie – Les systèmes de transport – Les systèmes de production – Les systèmes de mesure

CHAPITRE VIII Systèmes opérationnels alternatifs (deuxième partie) – L’agriculture et le système agroalimentaire – La planétarisation des médias – Initiatives populaires alternatives

TROISIÈME PARTIE La gouvernance mondiale

CHAPITRE IX Structure et pouvoir des multinationales – La structure actuelle de la grande entreprise – Mouvements d’opposition au pouvoir des grandes sociétés – Mettre un terme à la collusion entre la grande entreprise et l’État – Place à de nouvelles structures d’entreprise

CHAPITRE X Vers de nouvelles structures internationales – Un examen de la situation actuelle – Les règles de base d’un système international de commerce et de finance juste et viable – Un cadre institutionnel à restructurer – Renforcer le pouvoir des Nations unies – Vers de nouvelles institutions mondiales

CHAPITRE XI Passer à l’action – À titre de consommateurs – À titre de travailleurs – À titre d’épargnants et d’investisseurs – À titre de citoyens

GUIDE RESSOURCES : groupes travaillant à la mise en œuvre d’alternatives à la globalisation économique

INSTRUMENTS ET INDICATEURS UTILES

BIBLIOGRAPHIE

NOTE SUR LES AUTEURS

NOTE SUR L’INTERNATIONAL FORUM ON GLOBALIZATION

Informations complémentaires

Poids 3 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Alternatives à la globalisation économique”