Anarchisme négatif, anarchisme positif

CHF 14.80

Heintz, Peter

Rupture de stock

Catégorie :

Description

La position anarchiste se caractérise par le fait qu’elle combat l’autorité comme telle, sans tenir compte du domaine concret où celle-ci s’exerce, et c’est ce qui fait d’elle la forme la plus radicale de la révolte. C’est là aussi ce qui donne à l’anarchisme négatif son trait principal.

La révolte anarchiste s’accomplit dans le calme ; seul l’acte gratuit de l’individu émancipé réveille le « citoyen » endormi et l’incite à réfléchir aux « signes des temps ».

La révolution anarchiste, qu’elle soit globale ou bien limitée à certains domaines, n’a nul besoin d’une idéologie rigoureusement élaborée, d’une utopie séduisante, encore moins d’un « mythe politique » pour soulever les masses.

L’anarchisme positif ne propose pas de solution toute faite à quelque problème général que ce soit ; il aspire seulement à un monde à la taille de l’homme, et l’homme représente pour l’anarchisme une chance merveilleuse qui fait toute sa dignité. Il n’est pas une utopie, mais seulement l’aspiration à une relation positive de l’homme avec la réalité anarchique, telle qu’il la perçoit.

Professeur à l’université de Zurich, Peter Heintz (1920-1983) se consacre à la sociologie après des recherches sur l’anarchisme, marquées notamment par la publication en 1956 de sa thèse sur la problématique de l’autorité chez P.-J. Proudhon.

Informations complémentaires

Poids 2 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Anarchisme négatif, anarchisme positif”