Dissection du sadomasochisme organisé

CHF 24.50

Traimond, Jean-Manuel

Catégories : ,

Description

Le sadomasochisme est-il :un théâtre, la peur d’être libre, une maladie mentale, une thérapie polysacrilège, le frère siamois du catholicisme, la voie apollinienne vers l’éruption dyonisiaque, la soupape sexuelle des sociétés vastes, un crime ?

Pourquoi vouloir être un bon esclave ?

Pourquoi vouloir être un bon esclave ? Quel bizarre bonheur trouve-t-on dans la soumission ? Ces questions, apparemment anarchistes, sont aussi sadomasochistes ; la même fascination envers le pouvoir, ravie dans un cas, horrifiée dans l’autre, emplit les deux univers. L’idée, d’abord étrange puis, à la réflexion, très logique de rapprocher anarchisme et sadomasochisme afin de se demander ce que l’on peut tirer d’utile de ce rapprochement, est à la base du livre Dissection du sadomasochisme organisé, approches anarchistes. On note le mot « organisé » ; car le sadomasochisme en 2006, comme l’homosexualité dans les années 1970, s’organise, accroît sa visibilité et approfondit sa compréhension de lui-même. Bon nombre de liens existent entre anarchisme et les luttes anti-patriarcales, les groupes transgenres, queer, etc. Mais on ne voit guère de liens entre anarchisme et sadomasochisme, alors que des prises de positions politiques anarchistes ou proches de l’anarchisme se découvrent au hasard des forums sadomasochistes, et que le sadomasochisme organisé est un univers singulièrement avancé dans la lutte contre le blocage des identités de genre. Enfin, discuter des liens, des tensions, des conflits entre sadomasochisme et anarchisme est une belle occasion d’explorer les liens, les tensions, les conflits entre sphère sociale et liberté individuelle, et entre désir et responsabilité. On le fera avec Jean-Manuel Traimond, auteur de Dissection du sadomasochisme organisé, approches anarchistes.

Texte de présentation pour un la conférence-débat du samedi 2 septembre 2006 au CIRA Marseille

Informations complémentaires

Poids 2 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Dissection du sadomasochisme organisé”