La soi-disant utopie du centre Beaubourg

CHF 22.10

Meister, Albert

Catégories : ,

Description

En 1976, paraît La Soi‑disant Utopie du centre Beaubourg de Gustave Affeulpin. Sous ce nom se cache Albert Meister, sociologue spécialiste des questions de développement et des organisations associatives. En imaginant qu’une vie collective et autonome se met en place dans les sous-sols du Centre Pompidou officiel, celui des « Cultivés », il explore les domaines de l’art, de l’amour, de la sexualité, de l’économie pour proposer « une utopie à 0% de contrainte ».

 

Albert Meister est sociologue et l’auteur de nombreux ouvrages traitant des questions d’autogestion, d’associations, et de développement des pays pauvres, notamment L’Inflation créatrice (1975) dont les idées alimentent La Soi-disant Utopie du centre Beaubourg. Il a également participé avec Jacques Vallet à la revue Le Fou parle.

Postface d’Éric Dussert, directeur de la collection L’Alambic (L’Arbre vengeur), est l’auteur de Comme des enfants, l’âge pédophile du capitalisme (Anabet, 2006) et de La littérature est mauvaise fille (Atelier du Gué, 2006). Il est également responsable du blog littéraire L’Alamblog.

« Nous n’avons aucun espoir (encore que nous puissions en avoir le désir, mais cela n’avance pas beaucoup…) de transformer la société, et c’est peut-être une des raisons pour lesquelles elle nous laisse vivre en marge d’elle. Si elle se transforme un jour, ce sera par imitation, car nous n’irons ni prêcher ni tenter de sauver les hommes. »

Avec 11 dessins originaux d’Ultralab™.

Informations complémentaires

Poids 2 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La soi-disant utopie du centre Beaubourg”