La télé cannibale

CHF 23.40

Lemieux, Michel

Description

La télévision est sur la sellette depuis qu’elle existe. Tantôt décriée, tantôt louangée, elle a été l’objet d’innombrables études et d’incessants débats. Peu d’auteurs cependant se sont penchés sur l’influence qu’exerce sur les téléspectateurs le fait de consacrer, chaque jour, autant d’heures à regarder la télévision — un loisir qui constitue, avec le sommeil et le travail, l’une des trois principales occupations de la moyenne des Québécois.

Dans un ouvrage qui risque d’en étonner plus d’un, Michel Lemieux comble cette lacune. Sur un ton convaincant, mais qui ne manque pas d’humour, il jette un regard incisif sur ce loisir populaire et montre comment il est devenu un esclavage dangereux, faisant des « téléphages » de véritables boulimiques et drogués du petit écran. Il étudie aussi l’offre télévisuelle qui, sous un manteau scintillant d’images et de sons saisissants, serait loin d’être à la hauteur de ses prétentions.

« Observateur attentif, il secoue la conscience et la réflexion de tout lecteur par son analyse décapante des effets produits par le temps passé à regarder la télévision. Des effets pervers, influant entre autres sur le cerveau, la santé, les -relations sociales, la gestion du temps et même sur le -sentiment individuel du bonheur. » COLETTE BEAUCHAMP

 

Sociologue de formation, Michel Lemieux est un spécialiste en recherche marketing, sociétale et Internet. Il est également l’auteur de Voyage au Levant, de Lawrence d’Arabie à René Lévesque (Septentrion, 1992).

 

TABLE DES MATIÈRES

PRÉFACE de Colette Beauchamp

INTRODUCTION

CHAPITRE PREMIER Un peu de recul – Le choeur des encenseurs – L’arrivée de la télévision – La liberté de l’esprit – Le petit dernier prend sa place – McLuhan, le défricheur

CHAPITRE II Gérer son temps, c’est vivre – Le temps libre – L’envahisseur – L’instrument de mesure – Internet et la télévision : deux écrans, deux logiques différentes – La convergence évanouie – Du gadget à l’ultra-gadget et à l’hyper-gadget – Où en sommes-nous? – L’être le plus extraordinaire que la télévision ait rencontré…

CHAPITRE III Les « artisans » du petit écran – La fée devenue sorcière – Banalité des banalités, tout est banalité – La pieuvre mercantile – La manipulation par la facilité

CHAPITRE IV La télévision comme sensation vide – Le cerveau enfermé – La dimension sans profondeur – Le calice sucré – La douceur d’être téléspectateur – La télévision tape-à-l’oeil

CHAPITRE V Je bouge, donc je suis – Une télévision intelligente ? – Téléréalité et télémystification – La télévision, une bonne grosse pizza – Beaucoup de bruit pour rien – La quintessence de la télévision – Le faux et le vrai – La télévision qui masse… et drogue – L’oeil fixe – La drogue lumineuse – La tête dans le sable – Toujours plus de place – La télévision régression – Avachi, amolli, écrasé

CHAPITRE VI La télévision qui se mange

CHAPITRE VII La solitude du téléspectateur de fond – Le disjoncteur social – La télé contre le café de la place – La fête – L’éteignoir télévision – Le couple au hachoir de la télévision – La famille crucifiée par son téléviseur – La télévision nourrice

CHAPITRE VIII La question importante – La mauvaise conscience du téléspectateur – À la poursuite du bonheur creux – L’algèbre de la télévision

CHAPITRE IX La grande démobilisation – La télévision en son temps – Le spectaculaire et l’information – Les entremets de la télévision

CHAPITRE X Télévision contre démocratie – La télévision contre l’école – La télévision passive

CHAPITRE XI La télévision violente – La colle à spectateurs – Le doux optimisme – L’approche paradoxale – Une vision réaliste

CHAPITRE XII Les artistes du sport – Un monde clos

CHAPITRE XIII Tout n’est pas si noir…

CHAPITRE XIV Des mots à l’acte – Combien exactement? – Une expérience révolutionnaire – Au quotidien – La défense collective – L’État amorphe – Les artisans de la télévision

CONCLUSION Retrouver la liberté du temps – Les bonnes consciences – Télé et lecture – Coupable ou complice ? – À la recherche du temps volé – La Gorgone – L’espérance sacrifiée

NOTES

Informations complémentaires

Poids 3 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La télé cannibale”