L’art d’enseignment des Indiens iroquois – Aux sources de la première Constitution

CHF 32.60

Grauer, Alexandre

Catégorie :

Description

Qui soupçonnait que des Indiens étaient à l’origine de la Constitution du pays le plus puissant au monde et, partant, les inspirateurs de cette démocratie qui a fait la fierté de nos pays occidentaux?

Vers le milieu du XIV e siècle, dans le nord-est du continent américain, cinq nations indiennes appartenant au grand groupe des Iroquois (Les Mohawk, les Oneïda, les Onondaga, les Cayuga et les Seneca) se rassemblent autour de « La loi qui lie » au sein de la première Confédération démocratique connue de l’histoire de l’humanité. Cette Confédération des Cinq Nations va servir de modèle, quatre siècles plus tard, aux constituants américains en quête d’une alternative à la monarchie britannique. Les chefs Iroquois participent aux débats menant à la déclaration d’Indépendance de 1776, à Philadelphie ; le premier président américain John Hancock est baptisé »«Karanduawn » ou « Grand Arbre » ; et quand, en 1790, l’Amérique porte un toast à sa nouvelle Constitution,Thomas Jefferson la décrit comme « l’arbre de paix » iroquois, étendant sur les Américains « les branches de l’union ».

C’est cette histoire, trop volontiers oubliée, que nous racontent ici les maîtres contemporains iroquois, à travers leur splendide art d’enseignement.