Le culte moderne des monuments

CHF 12.80

Riegl, Aloïs

Catégorie :

Description

Le terme de “monument” est ici à comprendre dans son sens élargi, soit toute œuvre humaine qui nous vient du passé, édifice, peinture, sculpture ou parchemin. L’auteur distingue notamment sa valeur historique proprement dite de sa valeur artistique. Surtout, il est le premier à différencier sa valeur historique, voire documentaire, et sa durée, qu’il associe à notre faculté de remémoration, c’est-à-dire l’écho qu’il fait résonner en nous, au présent, par sa patine, les traces du vieillissement ou encore l’étrangeté d’un mot ou d’une tournure de phrase. Il s’agit, en un mot, de la valeur accordée au passage du temps. Ainsi maints objets deviennent des “monuments” en raison de notre goût actuel, sans qu’ils aient été initialement imaginés, à l’époque de leur conception, comme tels. Historien de l’art autrichien, Aloïs Riegl (1858-1905) a dirigé le département des textiles du Musée des arts industrielsSon œuvre fondamentale, Questions de style, est centrée sur la question de l’ornement. Il a contribué à ouvrir le champ de l’histoire de l’art à des périodes, des supports ou des genres alors jugés “mineurs”. Il pose le concept de Kunstvollen, de “vouloir d’art” et avance l’idée que l’œuvre d’art est comprise comme une forme de pensée et l’expression d’une conception du monde.