L’écrivain et la politique

CHF 28.50

Woodcock, George

Catégorie :

Description

À la question que se pose depuis si longtemps l’intellectuel : doit-il s’impliquer ou observer avec détachement ? George Woodcock répond que l’écrivain a le devoir d’agir socialement et de préserver jalousement sa liberté de penser et de dire SA vérité.

Dans ce livre, Woodcock analyse comment de grands écrivains, militants de gauche, mettent leur art au service de la justice sociale : Proudhon, Herzen, Kropotkine, Orwell, Graham Greene, Kafka, Koestler… Il fait ressortir le contraste entre l’indéfectible foi en l’humanité qui anime toute la pensée libertaire et le défaitisme de la gauche totalitaire qui veut imposer de force, par la violence et la domination, un modèle de société limité aux rapports de force économiques.

 

George Woodcock (1912-1995). Poète, essayiste, critique littéraire et historien, ses œuvres ont été traduites en 12 langues.

 

TABLE DES MATIÈRES

AVIS AU LECTEUR

PRÉFACE DE L’ÉDITION ORIGINALE (1948)

CHAPITRE PREMIER Introduction à la nouvelle édition (1994)

CHAPITRE II L’Écrivain et la politique

CHAPITRE III Les fonctions du mythe politique

CHAPITRE IV Proudhon et ses théories mutualistes

CHAPITRE V Alexandre Herzen

CHAPITRE VI La contribution scientifique de P. Kropotkine

CHAPITRE VII George Orwell

CHAPITRE VIII Graham Greene

CHAPITRE IX Ignazio Silone

CHAPITRE X Arthur Koestler

CHAPITRE XI Kafka et Rex Warner

CHAPITRE XII Henry Bates en Amazonie

CHAPITRE XIII Le saint décoloré

NOTES ET RÉFÉRENCES

Informations complémentaires

Poids 2 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’écrivain et la politique”