L’ordre libertaire

CHF 39.30

Onfray, Michel

Catégorie :

Description

 » Albert Camus écrivait en 1953 dans ses Carnets : « Je demande une seule chose, et je la demande humblement, bien que je sache qu´elle est exorbitante : être lu avec attention. » Pour lui rendre justice, croiser sa pensée et son existence, saluer une vie philosophique exemplaire, j´ai souhaité écrire ce livre après l´avoir lu avec attention. » (M. Onfray)

Pour mettre fin à une légende fabriquée de toutes pièces par Sartre et les siens, celle d´un Camus « philosophe pour classes terminales », d´un homme de gauche tiède, d´un penseur des petits Blancs pendant la guerre d´Algérie, Michel Onfray nous invite à la rencontre d´une oeuvre et d´un destin exceptionnels.

Né à Alger, Albert Camus a appris la philosophie en même temps qu´il découvrait un monde auquel il est resté fidèle toute sa vie, celui des pauvres, des humiliés, des victimes. Celui de son père, ouvrier agricole mort à la guerre, celui de sa mère, femme de ménage morte aux mots mais modèle de vertu méditerranéenne : droiture, courage, sens de l´honneur, modestie, dignité. La vie philosophique d´Albert Camus, qui fut hédoniste, libertaire, anarchiste, anticolonialiste et viscéralement hostile à tous les totalitarismes, illustre de bout en bout cette morale solaire.