Manger local

CHF 26.60

Collectif

Description

Chaque jour, les effets pervers de l’agriculture industrielle mondialisée se font sentir: multiplication des alertes à la malbouffe, prolifération des cultures transgéniques, crise de la vache folle, empoisonnements alimentaires, pollution du sol et de l’eau par les intrants agricoles chimiques, déclin des régions rurales au Nord comme au Sud…

Dans ce contexte, favoriser les aliments produits localement devient un geste éminemment important. Comme le démontre clairement Manger local, l’agriculture de proximité met un frein aux pratiques nocives inhérentes au système agroalimentaire actuel dont le transport intensif des denrées contribuant aux émissions de gaz à effet de serre, l’utilisation massive de produits chimiques toxiques, l’entreposage coûteux, le suremballage et l’emploi d’additifs.

Avantageuse sur les plans social, économique et environnemental, l’agriculture de proximité protège la biodiversité, rétribue plus équitablement les travailleurs agricoles, contribue à revitaliser les régions rurales et assure l’accès à des aliments plus frais et plus sains à tous les habitants de la planète.

« Renouant avec l’adage ‘penser globalement, agir localement’, Manger local est un vibrant plaidoyer en faveur d’une agriculture de proximité et un changement des mœurs alimentaires à la portée de tous. C’est en unissant leurs efforts que les petits agriculteurs et les citoyens conscients pourront renverser la vapeur, pour le plus grand bien de la planète et de ses habitants. » Maxime Laplante, agronome et président de l’Union paysanne

Helena Norberg-Hodge est fondatrice et présidente de l’organisme britannique l’International Society for Ecology and Culture. Todd Merrifield est membre de cet organisme. Steven Gorelick est le coordonnateur de l’ISEC au Vermont et l’auteur de Les gros raflent la mise, une coédition de Écosociété et de Silence, publiée en 2002.

 

TABLE DES MATIÈRES

PRÉFACE par Maxime Laplante

CHAPITRE PREMIER La planétarisation de l’agriculture – Le système agricole mondialisé – L’agriculture de proximité – Des siècles de «progrès » agricoles – La concentration des fermes – La mainmise de la grande industrie agroalimentaire – Les piliers de la mondialisation – On accélère la cadence

CHAPITRE II L’impact écologique du commerce des aliments – Produits nus, produits emballés – De l’épicerie du coin à l’hypermarché éloigné – Les coûts faramineux du transport – Un système énergivore – Les réseaux de communication : une arme de destruction massive

CHAPITRE III L’impact écologique de la production alimentaire – La biodiversité en péril – Les intrants agricoles et leurs effets pervers – Une question d’équilibre – La terre, un milieu vivant – Agriculture adaptée au milieu et pollution génétique

CHAPITRE IV Alimentation et santé <br />Manger frais, manger mieux – Un cocktail chimique – Des aliments empoisonnés – Les fermes-usines : une menace pour notre santé

CHAPITRE V Alimentation et économie – Une contribution majeure à l’économie locale – Protégeons nos emplois ! – La vulnérabilité des agriculteurs – Du côté des paysans du Sud – L’effritement des économies rurales – De quel ordre sont les économies d’échelle ? – L’agriculture industrielle : un modèle efficace ?

CHAPITRE VI Alimentation et vie communautaire – Une toile d’interdépendance – Le déclin des communautés rurales – Un blâme mal dirigé – Des villes impossibles à gérer – La démocratie aux orties

CHAPITRE VII La sécurité alimentaire – La mainmise des grandes entreprises – Nourrir l’humanité ou enrichir les transnationales ? – Les dangers de l’homogénéisation – Autosuffisance, diversité et sécurité alimentaire

CHAPITRE VIII Changer de cap – À l’échelle internationale – À l’échelle nationale – À l’échelle locale – Citoyens et citoyennes, debout !

CONCLUSION L’agriculture de proximité, voie de l’avenir

GUIDE RESSOURCES

NOTES

Informations complémentaires

Poids 2 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Manger local”