Nous sommes révolutionnaires malgré nous

CHF 28.80

Charbonneau & Ellul

Catégories : ,

Description

Bernard Charbonneau et Jacques Ellul ne furent pas prophètes en leur pays et en leur temps : La Technique ou l’enjeu du siècle (1954) de Jacques Ellul passa presque inaperçu en France alors qu’il connut un large succès dans le monde anglo-saxon grâce à Aldous Huxley et Ivan Illich. Ce n’est que depuis peu que l’on redécouvre ces auteurs pionniers de la pensée écologiste et de la critique de l’industrialisme et de la  » société technicienne « .
Ce recueil rassemble quatre textes sources de l’écologie politique, inédits pour trois d’entre eux.  » Aujourd’hui, toute doctrine qui se refuse à envisager les conséquences du progrès, soit qu'[…] elle proclame ce genre de problèmes secondaires (idéologie de droite), soit qu’elle le divinise (idéal de gauche), est contre-révolutionnaire « . Visionnaires, Charbonneau et Ellul rejetèrent dos à dos les voies libérales, soviétique et fascistes. Dès les années 1930, ils ouvrirent une critique du  » Progrès  » et du déferlement de la Technique et de la puissance au détriment de la liberté. La solution : une insurrection des consciences ancrée dans un nouveau rapport à la nature.  » Le sentiment de la nature doit être au personnalisme ce que la conscience de classe a été au socialisme.  » Contemporains de la Grande Dépression, de Guernica, d’Auschwitz et d’Hiroshima – ces textes incisifs offrent une clé de lecture très actuelle, humaniste et libertaire, de nos sociétés contemporaines, productivistes, consuméristes et techniciennes.
Textes rassemblés :  » Directives pour un manifeste personnaliste  » (1935),  » Le Progrès contre l’Homme  » (1936)  » Le Sentiment de la nature, force révolutionnaire « , (1937),  » An deux mille  » (1945).