Révolution dans l’université

CHF 25.00

Barot, Emmanuel

Catégorie :

Description

Le printemps 2009 a vu exploser la contestation, d’une ampleur et d’une durée inédites, du milieu français de l’enseignement supérieur et de la recherche à l’égard des logiques croissantes de gestion managériale de l’Université. Contre les vœux pieux ou les ambiguïtés de la double bannière selon laquelle, puisque « le savoir n’est pas une marchandise » il convient de « sauver l’Université », pour que les tendances de résistance puissent de- venir de véritables forces opérationnelles conscientes de leurs possibilités, des lignes stratégiques et des clarifications tactiques claires s’imposent. Cet essai propose un diagnostic, notamment au travers d’un appel à l’élaboration d’une université « oppositionnelle » en rupture avec les violences directes et les aliénations sournoises du capitalisme. Il souhaite aussi contribuer à l’union des personnels enseignants, non-enseignants et des étudiants pour combattre cette « incorporation croissante de la science au Capital », selon la formule de Marx, et ses effets liberticides.

La révolution dont il question ici s’entend à trois niveaux : la « révolution » réactionnaire en cours, la grève, et finalement l’appel à une double posture de résistance en dedans et de construction d’une université « oppositionnelle » en dehors.

 

Emmanuel Barot, maître de conférences en philosophie à l’université de Toulouse-Le Mirail, est l’auteur d’une vingtaine d’articles croisant, d’un point de vue marxiste réactualisé, philosophie des sciences et théorie politique, et de deux ouvrages publiés en 2009, Lautman (Belles-Lettres) et Camera Politica. Dialectique du réalisme dans le cinéma politique et militant (Vrin).

Informations complémentaires

Poids 3 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Révolution dans l’université”