Squat

CHF 18.60

Bouquard, Yannick

Catégorie :

Description

Durant deux ans, ils sont une vingtaine à squatter un lycée abandonné dans une banlieue chic, Vienspasissy-sur-Seine. On suit pas à pas l’histoire romancée de ce squat et de ses habitants hauts en couleur, depuis le repérage du lieu jusqu’à l’incendie finale. Squat est à la fois un roman, avec ses personnages singuliers, ses histoires à rebondissements, c’est aussi une sorte de guide pratique du squatteur : on y découvre de façon très concrète comment « ouvrir » un lieu et le faire vivre, les procédures légales et les poursuites judiciaires, les ruses et les négociations avec les autorités, police et mairie notamment. Mais on plonge aussi dans le quotidien parfois fastidieux d’un squat : les sempiternelles réunions sur le ménage ou les factures EDF, les fêtes et leurs dérapages, les consommations illicites et la violence, et même l’expulsion d’un squatteur de squat…
L’auteur a vécu des années dans plusieurs squats parisiens et dresse un tableau très précis de cette vie en marge. En ça, c’est un roman-docu rare sur la question des squats, du droit au logement et de ses sociabilités parallèles. D’autant que l’auteur manie l’ironie ravageuse à l’égard de tous et de lui-même, squatteurs, alternatifs de tous poils, militants d’extrême-gauche, tout en critiquant la société mercantile génératrice d’êtres décérébrés, ainsi que l’hypocrisie et l’incompétence des politiques de tous bords – le ridicule, en somme, de notre monde et de nos modes de vie. Mais si sa vision demeure toujours critique et décalée, Yannick Bouquard décrit également très bien la joie que l’on peut ressentir à être simplement ensemble, un jour de printemps dans une cour de squat, à boire (beaucoup) de bières. « Rien de ce qui arrive en squat ne peut advenir ailleurs », écrit-il, valorisant cette aventure collective et proprement romanesque.