Testo junkie

CHF 13.40

Preciad, Beatriz

Catégorie :

Description

« Je ne prends pas de la testostérone pour me transformer en homme, mais pour trahir ce que la société a voulu faire de moi. »

Beatriz Preciado constate que les normes de la sexualité sont aujourd’hui produites et contrôlées par l’univers du porno, comme par la diffusion de substances chimiques. Auto-cobaye pour les besoins de l’écriture, en prenant de la testostérone pendant 236 jours, elle entend prouver que son corps n’appartient « ni à sa famille, ni à l’État, ni à l’industrie pharmaceutique ».

Expérience politique avant tout, cet ouvrage transgresse les limites traditionnelles de l’essai philosophique. Un véritable questionnement sur le genre et l’identité.