Vie et combat de M. Faas Hardegger

CHF 24.50

Schindler, Patrice

Description

A l’occasion du centenaire de la revue L’Exploitée (1907), nous avons voulu faire paraître un volume, dans la collection Graine d’ananar des Editions du Monde Libertaire, sur Margarethe Faas Hardegger. Son engagement féministe n’est pas du tout ancré dans la mouvance des suffragettes… Margarethe est une anarchiste, militante, syndicaliste engagée prête à ne faire aucune concession à l’état bourgeois.

Margarethe Faas Hardegger (1882-1963) est née à Berne. Après avoir travaillé quelques temps aux PTT, elle se lança dans des études de médecine alors qu’elle était déjà mère de famille. Parallèlement à son activité estudiantine, elle organisa des cercles de discussions et contribua à créer des syndicats. Par la suite, elle devint secrétaire de l’USS (Union syndicale suisse) et fit paraître en 1906 le premier numéro de l’organe de la Fédération suisse des ouvrières, Die Workaempferin. L’année d’après, la version romande est sortie sous le titre de l’Exploitée. Cependant, les relations entre le Comité syndical fédéral et Margarethe Faas s’altérèrent. Cette dernière trouva toutefois appui et solidarité auprès des Unions ouvrières (syndicalistes révolutionnaires). Ainsi leur organe La Voix du peuple se joint à l’Exploitée dans leur combat. En 1909, alors que l’Exploitée a déjà cessé de paraître, Margarethe Faas quittait le poste de secrétaire de l’USS, ce qui lui laissait une plus large liberté d’expression. Ainsi, libre de toute attache, elle continua sa vie durant à se battre pour une certaine justice sociale.

Informations complémentaires

Poids 2 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Vie et combat de M. Faas Hardegger”