Pour un pays sans armée

CHF 22.00

Mongeau, Serge

Catégorie :

Description

Dix-sept Québécois exposent les raisons pour lesquelles ils trouvent impérieux d’assurer la sécurité nationale sans armée. Tour à tour, ils démontrent que les appareils militaires, en plus d’être lourds, inutiles et dangereux pour l’environnement, sont devenus un fardeau insupportable pour les contribuables.

D’une actualité brûlante, ce livre nous rappelle que la recherche d’une solution pacifique et efficace aux inévitables conflits entre les peuples ne peut avoir lieu dans une logique de guerre. Il faut faire preuve de réalisme, d’imagination et de courage pour relever ce grand défi des temps nouveaux : bâtir un pays de paix.

Un livre qu’il faut vous procurer si vous vous sentez concerné par la violence qui menace notre planète… Frédéric Racine, La République

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION L’appel du bon sens : Pour un Québec sans armée

PREMIÈRE PARTIE L’armée en question

CHAPITRE PREMIER Avons-nous besoin d’une armée ?. par Serge Mongeau

CHAPITRE II La sécurité sans les armes. par Normand Beaudet, avec la collaboration de Pierre Bisaillon

CHAPITRE III La défense civile non-violente. par Serge Mongeau

CHAPITRE IV Défense non-violente ou révolution non-violente ?. par Jean-François Beaudet

CHAPITRE V Des pays sans armée, cela existe. par Serge Mongeau

CHAPITRE VI La tradition anti-militariste au Qébec. par Serge Mongeau

CHAPITRE VII Le « problème » autochtone. par Jacques B. Gélinas

CHAPITRE VIII Nationalisme et violence, un échange épistolaire

DEUXIÈME PARTIE La parole à quelques signataires de l’Appel

Élaine Audet

Dominique Boisvert

Richard Cummings

Claudette Demers-Godley

Raôul Duguay

Placide Gaboury

Julien Harvey

Guylaine Lactôt

Serge Mongeau

Jean-Sylvain Pelletier

Marcel Sévigny

Alain Stanké

Solanges Vincent

ANNEXES I. Liste des signataires de l’Appel – II. Mémoire des Ami-e-s de la Terre de Québec à l’Enquête populaire sur la paix et la sécurité – III. Le Sommet de la Terre et la militarisation : traité des ONG sur la militarisation, l’environnement et le développement – IV. Oscar Arias Sanchez. Extrait d’une allocution sur le rôle des universités dans le maintien du militarisme

Informations complémentaires

Poids 2 kg

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pour un pays sans armée”